Acquittez les militante·x·s de la grève féministe le 14 janvier prochain ! Pas de criminalisation du mouvement féministe à Lausanne

Le 14 janvier 2022 prochain, trois militante·x·s seront jugée·x·s pour avoir participé à la grève féministe du 14 juin 2020. On leur reproche d'avoir perturbé le trafic en participant au cortège et de s'etre jointes à un rassemblement non autorisé, bien que totalement pacifique.

Ce procès nous concerne en réalité tout·e·x·s car nous aurions tout·e·x·s pu être condamnée·x·s. Il a une portée au-delà du mouvement féministe, car il fonde un précédent dangereux de criminalisation de la participation à un rassemblement pour nos droits. 

Nous demandons :

1) La reconnaissance de la violation de la liberté de manifester que constitue leur criminalisation;

2) L'acquittement des condamnée·x·s ;

3) Une remise en cause des texte légaux qui fondent leur poursuite, pour cause de désuétude et d'inadéquation avec le cadre légal international s'agissant de la liberté de manifester, ainsi qu'avec les réalités sociales contremporaines (en particulier, révision du réglement général de police) ;

4) La mise en place par les autorités politiques vaudoises d'un obervatoire sur le droit de manifester dans le canton.

« Transformons notre peur en rage, notre rage en force, notre force en lutte ! » Comme le rappelle un des slogans qui nous est cher, nous ne nous laisserons pas faire et soutiendrons ces personnes en procédure. Nous sommes toute·x·s derrière vous ! Ce procès nous concerne, il nous fait gronder d’indignation et de colère.

Depuis juin 2020, les conditions qui nous sont imposées pour manifester sont de plus en plus restrictives. On nous demande de contrôler le contenu des slogans et banderoles des participante·x·s, d’avoir un service d’ordre toujours plus grand, etc. Cette façon de procéder constitue une ingérence disproportionnée dans notre liberté d’expression et de manifester. Comment lutter pour nos libertés et faire bouger les lignes si on nous impose un cadre impossible à respecter ? 

 


Group légal de la Grève féministe Vaud : gfgrevelegal@protonmail.com    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Group légal de la Grève féministe Vaud : gfgrevelegal@protonmail.com à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.ch à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...