Pour une réouverture rapide des frontières franco-suisses

Considérant d'une part que...

  • L'agglomération transfrontalière du Grand Genève constitue une communauté non seulement économique, mais aussi et surtout de liens sociaux et familiaux, une communauté culturelle, un terrain d'activités et de loisirs de part et d'autres de la frontière;
  • Que cet entrelacement de liens a été consciemment voulu par les fondateurs de la Communauté européenne et de l'Espace Schengen afin de ne plus jamais revivre les conflits armés du XXème siècle au sein de l'Europe;
  • Que notre libre circulation au sein de notre agglomération est l'une de nos libertés individuelles auxquelles nous sommes fortement attachés;

Considérant d'autre part que...

  • Les restrictions drastiques des entrées sur les territoires suisses comme français, mises en place depuis mi-mars comme moyen de lutte contre le COVD-19, ne reposent sur aucune étude ni faits objectifs;
  • Qu'elles reposent donc sur le mythe de la frontière comme protectrice du peuple, nourrisant par là-même un ressentiment contre le voisin potentiellement dangereux, et alimentant ainsi les thèses xénophobes;
  • Que ces restrictions violent ainsi frontalement le principe de proportionalité du droit administratif suisse comme européen;
  • Que les discours de M. Macron, comme du Conseil fédéral de mi-avril, ont été muets quant à la date de levée de ces restrictions,  
  • Que notre patience à l'endroit de cette situation absurde atteint sa limite (chicanes administratives à l'endroit des travailleu.r.euse.s frontalier.e.s, déploiement coûteux des froces de l'ordre aux frontières, familles et couples séparés, prestataires (de santé) outre frontière inatteignables,...)

Nous demandons, aux autorités genevoises ainsi qu'au Consulat de France à Genève, d'intervenir rapidement et vigoureusement auprès de leurs autorités nationales respectives, afin de leur demander une levée rapide de ces restrictions, mais au plus tard le 11 mai 2020. Nous leur proposons également de consulter leurs homologues des autres régions frontalières franco-suisse pour une éventuelle démarche commune dans ce sens.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Neil Ankers à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.ch à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...