Massacre des phoques

"MASSACRES DES PHOQUES : PLUS JAMAIS CA" !!!

La "chasse" commerciale des phoques au Canada est le plus grand massacre en masse de mammifères marins au monde. Au cours des trois années précédentes, le gouvernement canadien avait condamné à mort plus d’un million de bébés phoques.

Pratiques non réglementaires
Payés par animal tué, près de 6 000 pêcheurs se mobilisent chaque année pour accomplir leur besogne en un temps record. Cette course à la rentabilité implique de nombreuses infractions au règlement sur les mammifères marins qui régit les pratiques
d’abattage. Le gouvernement canadien autorise plusieurs techniques pour tuer les phoques : le gourdin, le hakapik (bâton muni d’un crochet) et le fusil.

 

 

 

 

 

 

Le massacre des phoques est incroyablement cruel (une étude post mortem a montré que 42 % des bébés phoques étaient écorchés vivants)
C’est une menace pour la survie de l’espèce !
C’est une menace pour la survie de la morue !
Ce massacre sert principalement à commercialiser des produits superflus de luxe et d’apparat, il est donc inutile !
Il est immoral de massacrer des phoques nouveau-nés (environ 95 % des phoques à abattre sont des bébés de moins de 4 semaines)

Par cette pétition nous demandons au Premier ministre du Canada Monsieur Stephen Harper l'arrêt total de ce massacre.

Lien : La chasse aux phoques

 

 

Les liens

Téléchargement gratuit  films, jeux, musiques !

Cliquez ici pour nous rejoindre sur facebook

Cliquez ici pour nous rejoindre sur notre groupe

Le site zanimaux.com

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise zanimo zanimaux à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.ch à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...