Sauvegarde du plus important passage de faune de Suisse Romande

Pétition au Grand Conseil vaudois, présentée avec le soutien de l’Association Pro fauna

Pétition pour la sauvegarde du plus important passage de faune de

Suisse Romande

Sauvons la faune pour les générations futures

 

Dans le Grand-Bois d’Oulens s’est installé il y a peu un camp d’entraînement de paintball, ceci à quelques dizaines de mètres seulement de l’entrée du passage de faune construit au-dessus de l’autoroute A1.

Ce jeu de combat violent et bruyant est notamment interdit dans plusieurs pays, comme par exemple l'Italie, le Luxembourg et certains Länder allemands.

Il est dès lors certain que les animaux n’oseront plus emprunter ce passage qui leur est pourtant destiné.

Or, ce passage de faune a coûté plus de 4 millions de francs aux contribuables, ce dernier permet la migration des animaux sauvages entre les Alpes  et le Jura. Le manque de partenaires pour la reproduction, de nourriture ou d’espaces tranquilles risque d’entraîner la disparition locale de certaines espèces, au même titre que les maladies ou une succession d’hivers rigoureux.

Les signataires de la présente pétition, soucieux de sauver ce passage vital pour la faune s’opposent résolument à l’exploitation de ce terrain de paintball et demandent sa fermeture, parce qu’il est en totale contradiction avec l’objectif visé par l’aménagement de ce couloir et l’importance qu’il y a de protéger la biodiversité, par ailleurs il sacrifie un important investissement déjà réalisé.

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Pro fauna à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.ch à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...