Touche pas à mon verre! Vetropack!

Aux travailleurs de la Verrerie de Saint-Prex, à Nicole Vassalli (UNIA)

Vetropack, en multinationale prédatrice qu'elle est, a décidé de fermer la Verrerie de Saint-Prex et de licencier tous les employés comme des malpropres.
Saint-Prex est la dernière verrerie de Suisse capable de recycler le verre et de produire des bouteilles et autres contenants en verre.
A une époque où nos relations avec l'UE sont incertaines, mettre notre verre de l'autre côté d'une frontière est non seulement dangereux, mais stupide.
Vous avez construit un projet pour transformer la verrerie pour le 21e siècle en la rendant plus rentable, plus écologique et plus performante. Elle sera une pierre angulaire de l'économie circulaire suisse de demain.
Vous êtes des professionnels compétents et engagés, les seuls à même de perpétuer le savoir-faire industriel du verre, indispensable à notre économie.
Pour toutes ces raisons, et parce que Vetropack est un prédateur prenant de manière dictatoriale et anti-démocratique, une décision nuisible à la Suisse et à la dignité des travailleurs,
Je vous confirme mon soutien et m'engage à vous soutenir dans vos caisses de grève et vos manifestations.
Luttez pour libérer la Verrerie de Saint-Prex du capital irresponsable de Vetropack !
Je vous soutiens. 

 

 


Guillermo Fernandez    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'accepte que Guillermo Fernandez puisse voir toutes les informations que je fournis dans ce formulaire.

Nous n'afficherons pas publiquement en ligne votre code postal.

Nous ne publierons pas votre adresse e-mail en ligne.

Nous ne publierons pas votre adresse e-mail en ligne.


J’autorise le traitement des informations que je fournis sur ce formulaire aux fins suivantes :



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...