Contestation de l'annulation des examens de Brevet d’experts en estimations immobilières (session 2020)

Monsieur le Président, Madame et Monsieur les Vice-présidents,

C’est avec surprise, incompréhension et déception que nous accusons réception de votre projet de missive relative à l’annulation des examens d’experts en estimations immobilières 2020.

En effet, alors que tout le pays procède à un allégement des mesures restrictives relatives à la pandémie liée au COVID-19, dont notamment la reprise des écoles, la décision de supprimer l’examen d’expert en estimations immobilières 2020, va, selon nous, à l’encontre des décisions du Conseil Fédéral.

Nous comprenons les arguments évoqués et vous remercions de nous en avoir fait part. Ces derniers nous laissent cependant dubitatifs pour les raisons suivantes :    

  1. Votre volonté d’assurer la protection contre le COVID-19 est louable mais aujourd’hui où toutes les écoles de Suisse recommencent, la suppression de notre examen ne nous paraît pas cohérente avec les directives de notre pays. Ceci nous amène aux questions/points suivants : a. Comment expliquez-vous que des universités et des hautes écoles, dont les participants aux examens seront plus nombreux, puissent s’organiser pour maintenir leurs examens et que la CSEEI annule les siens ? b. De plus, les examens devant avoir lieu en septembre, ceci vous permet d’avoir 4 mois afin de vous organiser en conséquence. Certaines universités ont bien réussi à s’organiser pour que leurs examens aient lieu cet été. 
  2. « D’offrir aux candidats des conditions d’examens optimales, équitables, par rapport aux examens des précédentes volées » : ceci ne nous semble pas réaliste sachant que les candidats 2020 aurons terminé leurs cours en mars 2020 et aurons ainsi attendu 14 mois avant de se présenter à l’examen. Une disparité de traitement avec les candidats terminant leur formation en 2021 est manifeste et l’effet escompté sera malheureusement contraire au but recherché. En effet, la suppression de l’examen jouera ainsi en notre défaveur.

Au vu de ce qui précède plusieurs points importants demandent des précisions, voire un positionnement clair de votre part :

  • Avez pris en considération la perte financière des candidats qui vont subir un préjudice professionnel en l’absence de leur brevet fédéral ? Car nombre d’entre nous avons suivi cette formation pour une évolution professionnelle imposée ou volontaire avec pour objectif un nouveau statut professionnel, une adaptation ou revalorisation des revenus salariaux.
  • Avez-vous également envisagé la possibilité d’un retour du COVID cet hiver ? Le cas échéant, quelle est la garantie de pouvoir enfin passer notre examen en 2021 ?
  • Si des cours de rattrapage étaient envisagés pour les experts 2020, comment ces derniers seront-ils pris en charge financièrement ?
  • Avez-vous pensé aux participants qui comptaient financièrement sur le remboursement de la Confédération et qui devraient attendre mai l’année prochaine pour obtenir ce dernier ?
  • Qu’en est-il de l’équité de traitement entre les candidats 2020 et ceux de 2021 ? Il est évident que pour nous, participants 2020, ces 14 mois d’attente entre la fin des cours et l’examen nous seront forts préjudiciables.

A la lecture de nos interrogations vous comprendrez aisément que votre décision aura des conséquences lourdes pour chacun d’entre nous et que cette dernière engendrera une disparité de traitement incontestable entre les différents participants.

Ces multiples interrogations et points relevés ont pour but tout d’abord, d’exprimer notre déception quant à votre décision mais également, de vous demander de bien vouloir prendre le temps de reconsidérer votre décision et les impacts que celle-ci aura sur chacun d’entre nous afin de si possible, maintenir notre examen d’expert en estimations immobilières en septembre 2020.

Dans l’attente de votre retour nous vous adressons, Monsieur le Président, Madame et Monsieur les Vice-présidents, nos sincères salutations.

Participants au brevet d’expert en estimations immobilières (USPI et SVIT) 2019-2020

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Michelle Truan à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.ch à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...