Srebrenica 95 - Remerciements aux villes de Neuchâtel et de Lausanne

88347140_3967028726655548_312606128032710656_o.jpg

 

Remerciements concernant l'autorisation d'affichage commémorant le génocide de Srebrenica 

Madame, Monsieur,  

La haine, les discriminations et les violences sont des fléaux qui n'épargnent malheureusement aucun État, comme nous l'ont d'ailleurs démontré les récents événements aux États-Unis et dans le monde. Elles nuisent à notre capacité à vivre ensemble – pourtant nécessaire pour nous permettre de nous construire un avenir prospère – et, exacerbées, elles peuvent conduire à des révoltes populaires, à des guerres et, dans les situations extrêmes, à des exterminations de masses de civils innocents comme cela fut le cas en 1995 à Srebrenica. 

Pour rappel, de 1992 à 1995, les Serbes (orthodoxes de Serbie-Monténégro et de Bosnie-Herzégovine) aidés par leurs alliés Croates (catholiques de Croatie et de Bosnie-Herzégovine) ont notamment pillé, violé et massacré des milliers de civils bosniaques (musulmans) innocents dont la plupart étaient jusqu’alors des amis d’enfance, des collègues ou des voisins. 

Le paroxysme de cette folie inhumaine, qui avait pour objectif d’exterminer tous les Bosniaques et de partager la Bosnie-Herzégovine entre la Serbie-Monténégro et la Croatie, a été atteint après la chute de Srebrenica le 11 juillet 1995. En effet, après avoir pris le contrôle d’une ville placée sous la protection de l’ONU (les casques bleus) et remplie de civils bosniaques démilitarisés (plus de 30 000 individus), les forces serbes ont massacré sans état d’âme plus de 8 000 personnes innocentes. 

Ce crime est considéré aujourd’hui comme le pire massacre commis en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et est qualifié de génocide par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie et la Cour internationale de justice. 

Afin de rendre hommage aux victimes et les survivants du génocide de Srebrenica, de même que de rappeler la nécessité de protéger notre vivre ensemble, dans le respect des différences des uns et des autres, et de lutter pour que de telles atrocités ne se répètent plus jamais où que ce soit, l’Association Lilium a mené du 6 au 20 juillet 2020, dans les villes de Neuchâtel et de Lausanne, une campagne d’affichage (Srebrenica – Remember and Warn) pour sensibiliser la population suisse à cet événement tragique de l’histoire européenne. 

Le fait d’avoir rendu cela possible, démontre l’attachement des autorités de la Ville de Neuchâtel/Lausanne aux valeurs démocratiques et humaines et contribue à préserver pour les générations futures notre histoire commune à tous. 

Ainsi, au nom de l'Association Lilium et des signataires de la présente lettre, nous tenons à vous adresser nos plus sincères remerciements d’avoir permis que cette campagne d'affichage puisse être menée à bien. 

En restant à votre disposition pour tout complément d’information, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

 

 


Association Lilium    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Association Lilium à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.ch à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...